Non classé

Une histoire de fierté

25 janvier 2019

Ce vendredi, notre équipe est partie pour sa maraude hebdomadaire. 

Au programme ce jour là, séance de photos en compagnie de nos amis et de Clarisse, photographe bénévole, que nous avons rencontré à l’accueil des Grands Voisins.

Le premier arrivé au rendez-vous fut le bon Sada, il nous raconte alors qu’il s’est fait gouacher la veille par un groupe d’individus vadrouillant dans le parking où il dort.

Décidée à régler ce conflit, Leila prit les devants et alla, accompagné de Sada et de son équipe, à la rencontre des ces gens afin d’apaiser les tensions. 

Après une longue discussion, le différend fut réglé. 

Après leur avoir expliqué le projet, deux d’entre eux décidèrent de nous suivre, Yacouba et Fousseyni.

Nous avons commencé la séance photo dans la joie et la bonne humeur. Nos amis Mamadou et Omar nous ont rejoint en cours de route et le shooting s’est déroulé tranquillement.

Sada souffrant toujours de ses blessures au genou, nous nous sommes rendus avec lui à l’association Proses à Saint-Denis qui lui avait promis de l’accompagner à l’hôpital. 

Un quiproquos s’est produit entre les membres du personnel de cette association, ce qui a fait que Sada n’a pas pu être pris en charge dans l’immédiat. Ce qui l’a quelque peu énervé et on peut le comprendre.

Nous lui avons proposé de l’accompagner mais il a refusé, agacé par ce qui venait de se produire.

C’est ainsi que s’est déroulé notre journée du vendredi 25 Janvier 2019.

 Il faut comprendre que quelque soient les démarches, en plus d’être difficiles à suivre pour nos amis, il y a aussi les aléas de la vie qui rendent parfois les choses encore plus compliquées. Certes nous avons l’habitude de nous occuper de ce genre de public mais ce sont aussi des êtres humains, avec un caractère propre à chacun.

Nous sommes présents pour accompagner ces personnes, chacun est libre de ses actes et en aucun cas nous forcerons quiconque à faire quoi que soit.

0